Une bonne estime de soi est une clef essentielle pour se réaliser pleinement !


Quelques signes d'un manque d'estime de soi :

  • Avoir peur de prendre sa place, par  peur de se sentir rejeté(e), humilié(e),  dévalorisé(e) 
  • Ne pas oser dire son refus ou son mécontentement par peur du conflit
  • Ne pas oser demander un service par peur de déranger , difficulté à demander de l'aide
  • Ne pas oser faire une réclamation par sentiment d'illégitimité
  • S'inquiéter en permanence de ce que que les autres peuvent penser de soi
  • Se sentir inadéquat , se sentir "trop" ou pas" assez" de quelque chose , se dévaluer
  • Avoir le sentiment de ne pas mériter  l'amour des autres, la reconnaissance etc ... 
  • Ne pas pouvoir se nourrir de ses succès, minimiser ses qualités 
  • Avoir peur de faire une faute, de décevoir et être dans le contrôle de façon à être irréprochable 
  • Peur de ne pas être à la hauteur
  • S'épuiser dans le perfectionnisme et nourrir des attentes trop élevées par rapport à ses capacités 
  • Essayer de se fondre dans le paysage pour ne pas se faire remarquer et éviter les situations qui pourraient vous mettre sur le devant de la scène
  • Se sentir en insécurité en société 
  • Rester dans sa zone de confort pour ne pas prendre de risque de vivre des émotions trop désagréables
  • Repasser en boucle les scènes ou vous avez le sentiment d'avoir mal fait, noircir le tableau, dramatiser
  • Ruminer une erreur, un échec et faire des scénarios
  • Faire des choix à l'encontre de soi-même pour ne pas déplaire. 
  • Demander une validation constante
  • Être agressif, se supérioriser, donner l'illusion de la force 
  • Faire semblant, donner le change, perdre son authenticité, se conformer
  • Remise en question permanente ou impossible
  • etc...


Les conséquences d'un manque d'estime de soi ou d'une estime de soi haute fragile :

 
 De la colère rentrée, à la tristesse, du ressentiment envers les autres au rejet de soi-même. Les problèmes d’estime de soi coupent progressivement la personne de ses émotions, de ses besoins, de ses désirs. La personne entre dans un cercle vicieux entretenu par la frustration, un sentiment d’incapacité personnel  et d’infériorité qui entraînent
un désamour de soi.
Ne pas s'estimer suffisamment est souvent couteux dans tous les domaines de l'existence.
Il est tellement douloureux de vivre ce sentiment qu’on se défend en rationalisant les faits, en minimisant et banalisant ses besoins, en se racontant des histoires, en mentant même parfois, en acceptant l’inacceptable, en se reniant. On peut aussi donner le change et faire comme si tout allait pour le mieux , porter des masques  mais au bout du compte nous le payons par une énergie vitale  qui s'épuise peu à peu, et le sentiment de se perdre de vue . 

Certainement, cela ne s’est pas fait en un seul jour et il faudra être patient pour réapprendre à se donner de l’importance, à s’accueillir, à s’accepter et à s'aimer. Non pas pour être au-dessus des autres et être dans un Soi égoïste qui ne tient pas compte des autres, mais tout simplement pour prendre sa place, en étant soi-même. Pour satisfaire ses besoins fondamentaux, faire face aux défis de la vie pour se réaliser et construire des relations plus harmonieuses. 


Une estime de soi suffisamment bonne permet de :

  1. Se réaliser comme être humain 
  • Avoir confiance en ses capacités pour atteindre ses objectifs et rendre concret ses rêves, ce qui donnent le sentiment de sa valeur personnelle
  • Aide à s’engager dans l’action
  • Se respecter et se faire respecter par l’affirmation de soi. 
  • Retrouver rapidement un équilibre face à l’adversité 
  • Établir de meilleures  relations avec les autres
  • Ne pas s’effondrer dès la moindre erreur et ne pas employer toute son énergie à n’en faire aucune 
  • Mieux gérer ses émotions négatives, son stress 
  • Acquérir une plus grande sécurité émotionnelle


La bonne nouvelle 


L’estime de soi fluctue en fonction des expériences et peut se développer tout au long de la vie, il est possible de construire une meilleure estime de soi.
Elle tire profit des expériences relationnelles positives.
Elle s’améliore par la connaissance de soi, de ses fonctionnement psychiques, de ses limites, de ses besoins, de ses ressources et  par l’acceptation de soi .
 Elle se transforme aussi par le passage à l’action . 

                                                                    Et la thérapie par l’ANDC offre toute ces possibilités.